Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Nos formations

BAFA Formation générale du 23 au 26 et du 30 Avril au 1er Mai 2019

Mardi 23 avril 2019 à 10:00

BAFA Formation générale du 23 au 26 et du 30 Avril au 1er Mai 2019
Mardi 23 avril 2019 à 10:00

Information

Le BAFA

Le « BAFA organisé au Bon Conseil par le Centre Lapparent et le Comité Régional Ile de France ( CRIdF) de la FSCF Fédération sportive et culturelle de France, et agréé Jeunesse & Sports, est un Bafa ouvert à tous avec une adaptation aux besoins des adhérents.
Il offre une prestation de qualité qui accorde une attention particulière au développement personnel de chaque stagiaire, ainsi qu’à la formation initiale et continue des formateurs.
Les sessions sont encadrées par une équipe stable de professionnels de l’animation ayant une solide expérience de terrain, soucieux de mettre, dans la durée, leurs compétences au service de l’éducation des jeunes.

Conditions d’inscription

Vous devez impérativement avoir 17 ans révolus au premier jour de la première session de formation (formation générale), mais l’inscription administrative sur le site BAFA/BAFD du Ministère de la Jeunesse et des Sports est autorisée 3 mois avant.

Horaires du stage : de 9h à 18h (merci d'apporter votre déjeuner)

Comment s’inscrire ?

  • Obtenez un numéro d’identifiant en vous rendant sur le site BAFA/BAFD du Ministère de la Jeunesse et des Sports
    Ce numéro d’identifiant  et vos identifiants de connexion du ministère de jeunesse et sport sont à conserver précieusement, ils vous suivront tout au long de votre formation.
  • MODE D'EMPLOI POUR L'INSCRIPTION :
  • Puis inscrivez-vous via notre formulaire  en CLIQUANT SUR LE BOUTON EN HAUT A DROITE "JE PARTICIPE", sans créer de compte personnel , en cliquant sur le bouton "continuer sans compte"  et remplissez le dossier à télécharger ici  et renvoyez le à l'adresse indiquée.

Déroulé de la formation

La formation au Brevet d’Aptitude à la Fonction d’Animateur (BAFA) se déroule en 3 étapes :

  • Une session de formation générale, qui vous permet d’acquérir les notions de bases pour assurer les fonctions d’animation (8 jours minimum).
    La validation de cette première session vous permettra d’obtenir la qualité d’animateur stagiaire.
  • Un stage pratique, qui vous permet de mettre en pratique les acquis obtenus lors de la formation générale (14 jours effectifs minimum).
  • Une session d’approfondissement (6 jours minimum) qui vous permet d’approfondir et de compléter vos aptitudes à exercer les fonctions d’animateur.

 

Caractère propre du BAFA

du Centre Lapparent pour l’Education

 

Dans le cadre des obligations légales et règlementaires du BAFA, il s’agit d’y apporter un complément qui nous parait précieux et qui définit le caractère propre de ces BAFA « du Centre Lapparent pour l’Education ».

  1. Objectifs  du BAFA « Centre Lapparent » :
  • Permettre à un animateur de se situer face aux jeunes comme un éducateur. Il importe selon nous que les animateurs, au-delà de leur savoir-faire d’animateur, aient une vision éducative. Cela suppose que ces animateurs-éducateurs aient une vision, comprennent ce qu’est un projet éducatif, soient capables peu à peu de formuler leurs intentions éducatives. Il ressort de cela qu’un certain nombre d’enseignements devront permettre de développer une âme d’éducateurs chez ces jeunes qui viennent au départ pour être animateurs.
  • Une anthropologie chrétienne qu’il nous parait décisif de développer pour permettre aux jeunes en formation dans ces BAFA de mieux comprendre l’homme, sa définition, sa structure, et de mieux comprendre ainsi ce que veut dire pour eux être au service des hommes. Il faudra donc qu’un certain nombre d’éléments d’anthropologie  soient donnés à l’intérieur de ces BAFA. Dans ce cadre, une réflexion sur l’éducation à la féminité et à la masculinité est proposée.
  • Acquérir les bonnes méthodes : il nous apparait important ne pas donner d’abord à nos stagiaires BAFA une multitude de compétences en terme de contenu (multiplicité de chants, de jeux, grande variété d’ateliers …) mais de leur permettre d’acquérir de bonnes méthodes. Il faudra donc pouvoir valider que chaque stagiaire BAFA sait animer un jeu et le présenter, le mettre en œuvre, qu’il sait animer un atelier manuel, qu’il sait faire chanter etc… En fait il importe que dans tous les domaines, de la vie quotidienne à l’animation en passant par la sécurité, il mette en œuvre les bons protocoles, qu’il acquiert les bons réflexes, les bonnes manières de raisonner et de mettre en œuvre concrètement son raisonnement.
  1. Les moyens :
  • Devenir éducateur suppose d’être enseigné sur la question de l’autorité, la question de la relation affective, la relation que l’éducateur entretient avec le jeune sur la position de l’éducateur, son ajustement et sur la responsabilité globale de ce que c’est qu’être éducateur, responsabilité qui ne s’étend pas seulement à la sécurité physique et morale mais qui est une responsabilité d’accompagner l’enfant dans la découverte de sa richesse, cette transmission se situant au niveau des finalités qu’il faut formuler.
  • L’anthropologie chrétienne suppose que dans la connaissance de l’enfant la dimension spirituelle de la personne ait été intégrée au contenu de la formation, cela suppose aussi que le statut du corps ait été défini, que la vie spirituelle de l’enfant et du jeune ait été évoquée, que l’affectivité et la sexualité en vue du bonheur aient été également évoquées dans une vision anthropologique telle que la révélation nous les fait connaitre.
  • Acquérir les bonnes méthodes suppose que l’on puisse valider au cours du BAFA qu’un jeune sait présenter un grand jeu avec méthodes , et qu’il sait l’expliquer à des jeunes, qu’il sait présenter un grand jeu aux autres animateurs avec méthode, sait animer, mettre en œuvre ce grand jeu. Cela suppose qu’un animateur ait compris comment on apprend à faire chanter, et que l’on ait donc pu valider cela et le vérifier au cours du BAFA. Cela suppose que l’animateur sache comment organiser un atelier manuel et que cela soit validé au cours du BAFA. Cela suppose qu’un animateur ait acquis des méthodes et des réflexes  concernant également la vie quotidienne, et la mise en œuvre des consignes de sécurité par exemple : comment , quelle mesure de sécurité prendre quand on organise une sortie dans la rue, quand on organise un jeu à l’extérieur, une sortie sportive, quelles mesures prendre quand on organise une sortie dans un musée ou un parc d’attraction, ce qui importe en fait c’est qu’on puisse vérifier au travers de ce que les jeunes vont animer pendant le BAFA de base puis de perfectionnement et que les réflexes aient été intégrés , donc une acquisition de bonnes méthodes.
  1. La pédagogie :

Dans le cadre de notre formation BAFA, le parti pris qu’est le nôtre sera d’encourager les animateurs, d’expliciter clairement nos objectifs, de formuler clairement nos attentes à leur égard, d’accompagner avec bienveillance leur travail. Notre positionnement vis-à-vis d’eux ne consiste pas à leur tendre des pièges pour les faire tomber. C’est par encouragement et bienveillance que nous allons les faire progresser non pas d’abord en faisant l’expérience de leurs défaillances. Il nous parait décisif de créer une relation de confiance avec nos stagiaires et que l’évaluation ne soit pas d’abord perçue comme un jugement ou une séance d’auto-critique.

 

NB : La messe est proposée chaque jour.

 

 

Informations de contact

Formules

Formules

Prestation
Montant
Bafa Formation générale
380,00 €

Adresse de l'évènement

6 rue Albert de Lapparent
75007 Paris
France
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus