Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer
Devenez un éducateur visionnaire ...

ACCUEILLIR LE HANDICAP 

 

 

 

Tous les enfants porteurs d’un handicap devraient pouvoir être accueillis dans les centres d’animation, d’autant plus qu’aucun diplôme spécifique n’est requis pour accueillir les différents publics.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Que le handicap de l’enfant accueilli soit physique ou mental, permanent ou temporaire, cumulé à d’autres pathologies, ce n'est pas ceci l'important, même si il est à prendre en compte bien sûr dans son accueil personnalisé.

En tant qu’animateur vous n'êtes pas là pour devenir un spécialiste médical, par contre vous devez tout déployer pour accueillir dans les meilleures conditions possibles chaque enfant avec bienveillance.

Cette “entreprise” va demander certainement de sortir un peu de sa zone de confort, de vous obliger à vous repositionner et c’est ça qui est positif: vous allez être obligé de modifier vos habitudes, en repenser certaines et donc déployer les trésors de votre coeur et de votre imagination pour que cet enfant se sentent aussi bien intégré que les autres: en bref vous allez gagner en souplesse et en adaptabilité! 

 

 

LE HANDICAP, UNE VRAIE RICHESSE!

Introduire au sein d’un système bien rodé un enfant handicapé va avoir beaucoup de vertus que ce soit pour vous ou pour les autres enfants... alors surtout n'ayez pas peur! Ne vous en privez pas!

Pour l’animateur, en plus de garder une certaine souplesse dans votre organisation, vous allez apprendre à ralentir, car le handicap va demander un peu plus de temps, notamment dans l’observation des comportements pour pouvoir adapter les différentes activités.

Comme pour un autre enfant mais sans doute encore plus, vous allez devoir vous arrêter et vous mettre vraiment à sa hauteur, bien percevoir ses besoins, ses ressentis… vous allez élargir encore plus votre cœur d’éducateur. Vous allez même parfois dépasser vos peurs, car peut être certaines apparences ou problèmes peuvent vous impressionner, mais vous allez découvrir vos propres fragilités et si vous les acceptez vous allez en grandir!

Finalement vous recevrez sans doute plus que vous ne donnez, mais vous ne le percevrez qu’ après!

Les enfants du groupe qui vont accueillir cet enfant vont eux aussi devoir s’adapter! Au delà de l’ouverture que ça va leur demander, ils vont devoir aussi concrètement se mettre au service de l'autre: par exemple pousser le fauteuil, aller chercher une chose pour celui qui ne peut pas bouger… autant de petites choses qui vont le faire sortir de son “égoïsme” naturel et le pousser vers l’autre. 

 

 

 

C'est donc votre mission d’accueillir ces enfants avec bienveillance et sans jugement, et de les accompagner au mieux;

Vous verrez combien vous recevrez!

 

Et peut-être pourriez-vous aller chercher vous-même ces enfants et leurs familles qui n’osent sans doute pas venir de peur de déranger?